Comment choisir son praticien et toute sécurité et confiance ?

Cet article est un compte-rendu de la conférence donnée lors des Assises des pratiques complémentaires le 9 novembre 2023.

Il raconte également le travail mené par le groupe d’experts qui intervenait lors de cette conférence.

Intervenants

Véronique Mondain – Médecin Infectiologue au CHU de Nice

Guillaume Cancade – Praticien en Energétique Traditionnelle Chinoise du réseau Médoucine

Jean-Pierre Triadon Secrétaire du SYNDICARE

Alice Guyon – Directrice de Recherches au CNRS

Solange ArnaudFondatrice de Médoucine

La conférence

Cet compte-rendu a été rédigé grâce aux notes d’Anma Grosjean et de Solange Arnaud.

La réunion a porté sur l’importance de créer un cadre de confiance pour toute personne qui souhaite consulter un praticien en pratique complémentaire.

La question de la confiance est au coeur des pratiques complémentaires et Médoucine on travaille sur cette question depuis ses débuts.

La conférence a présenté le travail réalisé par un groupe d’experts réunissant praticiens, médecins, chercheurs et usagers des pratiques complémentaires.

Le groupe a commencé à travailler en listant :

  • les risques que l’on souhaite éviter lorsque l’on consulte un praticien
  • les éléments qui permette de créer de la confiance et de la réassurance

Une liste de “red flags” et de bonnes pratiques corroborée par un sondage

Une fois ces deux listes de critères établis, le groupe d’experts a fait voter 930 usagers des pratiques complémentaires pour les risques et les bonnes pratiques qui leur paraissaient les plus importants et signifiants.

La création d’un guide autour du cadre de confiance

Ces travaux ont abouti à la création d’un guide : “Pratiques complémentaires et cadre de confiance” que le groupe souhaite mettre à la disposition de chacun.

Vous pouvez d’ailleurs le télécharger ici.

Réflexion sur la confiance : élaboration d’un score multicritères

Médoucine a travaillé sur l’élaboration d’un score de confiance ayant pour objectif de :

  • Comprendre les critères sous jacents de la confiance
  • Avoir un premier avis facilement sur un profil de praticien sans porter de regard subjectif
  • Guider les professionnels pour progresser
  • Mettre le score à disposition de l’écosystème

30 personnes (praticien et usagers) se sont rendus dans les locaux de Médoucine pour évaluer 150 profils fictifs de praticiens.

Il s’agissait de répondre à la question suivante : “Quel est mon niveau de confiance face à ce profil ?” Est-il : élevé, bon, moyen ou faible ?

Les premiers résultats du score de confiance

Cette première session de travail sur le score de confiance a permis d’établir un algoritme en forme d’arbre de décision.

Les premières conclusions qualitatives :

  • Chacun a ses propres critères : le score ne peut remplacer les items individuels
  • Le public s’appuie sur les avis, les pros sur les formations
  • Les pros n’ont pas conscience de la perception du public
  • Les avis divergent souvent => l’algorithme ne peut pas être parfaitement prédictif