L’art de pitcher quand on est thérapeute

Un pitch, c’est quoi ?

Un pitch, c’est la présentation d’un projet ou d’une idée destinée à convaincre un interlocuteur.

Un pitch est souvent limité dans le temps. Il doit être court et impactant.

Un pitch doit expliquer, en quelques phrases, qui vous êtes et en quoi vous pouvez être utile à votre interlocuteur. Il doit permettre à votre public de se rappeler de vous, de comprendre ce que vous faites, au point d’être capable de vous recommander.

Il doit donner envie à votre interlocuteur de vous poser plein de questions. Pas parce qu’il n’a rien compris. Mais parce qu’il a envie d’en savoir plus sur vous et votre projet.

3 astuces pour un pitch efficace 

1 pitch = 1 idée

Un pitch n’est pas fait pour présenter l’ensemble de vos compétences ou de vos expertises. Faites le deuil de tout ce que vous avez à dire. Choisissez un aspect de votre métier, adapté à la personne à qui vous parlez. Choisissez LE sujet qui intéressera votre interlocuteur.

Evitez le jargon

Plus c’est simple, plus c’est facile à retenir. Pour vous aider à supprimer tout vocabulaire technique lié à votre expertise, entrainez-vous à présenter votre métier comme si vous parliez à une enfant de 10 ans. Adaptez-vous à vos interlocuteurs. Evidemment, entre pairs, vous pouvez vous permettre d’utiliser certains vocabulaires qu’il faudra peut-être éviter lors du prochain dîner chez les voisins.

Pensez « bénéfices clients »

Plus que vos diplômes ou vos méthodes, c’est ce que vous allez apporter à votre interlocuteur qui l’intéresse. Expliquez les « résultats » espérés avec justesse, sans fausse promesse. Attention à votre vocabulaire, ne vous engagez pas sur un résultat ferme, même si vous êtes enthousiaste et confiant. Explorez le champ lexical du « mieux-être » et ses subtilités juridiques.

Pour terminer, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de bien préparer votre pitch. Ne laissez pas de place à l’improvisation. Pour cela, une méthode efficace pour le rédiger est la méthode AIDA :

Trouvez une accroche percutante, pour capter votre interlocuteur. 

Eveillez son intérêt en exprimant votre vision du problème. 

Suscitez en lui le désir de vous connaitre plus, en parlant de votre métier avec passion. 

Et enfin, exprimez clairement vos attentes, pour inciter votre interlocuteur à agir (vous poser une question, vous recommander, prendre rdv…) 

De la préparation, oui, mais surtout pas de discours en mode « robot » : soyez sincère, en incarnant ce que vous dites. Un pitch réussi, c’est de la méthode, de l’entrainement et surtout beaucoup de cœur !

Pour aller plus loin…

Il existe 2 options aussi simples qu’efficaces :

1. Se faire accompagner  

Si vous souhaitez vous faire accompagner pour travailler votre pitch, contactez Anne-Marie experte indépendante et membre du collectif Bon Pied Bon Œil !  Elle aide les professionnels à bien présenter leurs idées, à l’écrit ou à l’oral, et à prendre la parole de façon impactante et mémorable, grâce aux techniques du storytelling.

Rendez-vous sur anma-storytelling.fr

2. Se former 

Pour cela, rien de plus simple ! Rendez-vous sur : www.bonpied-bonoeil.fr