/ Nos articles

Les 4 questions essentielles à vous poser pour optimiser votre temps en tant que thérapeute

Allouez-vous votre temps de manière optimale ?

Chaque jour, vous investissez dans votre activité : en achetant des flyers ou bien de la publicité, en louant votre cabinet...

Mais lorsqu'il s'agit de votre ressource la plus précieuse : votre temps, comment l'investissez-vous ?

Votre temps est inestimable, car une fois celui-ci dépensé il ne vous est pas possible de le récupérer, contrairement à l'argent.

C'est pourquoi il est primordial, en tant que thérapeute-entrepreneur, d'investir votre temps de sorte à ce qu'il produise les résultats escomptés et vous porte jusqu'à vos objectifs.

A cette fin, nous allons définir dans cet article les 4 questions essentielles à vous poser pour optimiser votre temps.

Effectuer le bilan

Afin d'optimiser votre temps, il est tout d'abord indispensable d'effectuer un bilan. L'objectif ici est de déterminer comment vous utilisez votre temps actuellement.

1. Comment est-ce que j'utilise mon temps dans la semaine ?

Nous disposons tous des mêmes 24 heures dans une journée. Ce qui déterminera ainsi nos résultats est la manière dont nous les utilisons.

Afin de prendre conscience de cela, vous pouvez mener l'exercice suivant.

Armez-vous d'un carnet et d'un stylo et pendant une semaine "type" de votre activité de praticien, prenez en note l'ensemble des actions que vous effectuez et combien de temps chacune d'elles dure : des rendez-vous avec vos clients, au temps que vous passez à consulter les réseaux sociaux, en passant par la rédaction d'un article pour votre blog.

Bien que cet exercice puisse paraître contraignant, il est crucial de l'effectuer pour pouvoir passer aux étapes suivantes et optimiser votre temps.

En effet, à la fin de la semaine, vous aurez une vision claire de la façon dont vous investissez votre temps et il vous sera possible d'examiner si cela sert ou non vos objectifs.

Aligner votre emploi du temps à vos priorités

Une fois ce bilan réalisé, il convient de fixer vos priorités.

2. Quelles sont les 3 tâches qui ont le plus d'impact sur mon activité ?

Avez-vous déjà entendu parler de la règle des 80/20 ? 80% de vos résultats sont produits par 20% de vos actions.

Ce qui importe donc dans l'optimisation de votre temps n'est pas de chercher à en faire plus, mais de vous concentrer sur ce qui compte vraiment.

Regardez le bilan de votre semaine "type" et prenez note de l'ensemble des tâches que vous avez effectuées.

Parmi celles-ci, lesquelles ont le plus d'impact sur votre activité de praticien ?

Pour vous accompagner dans votre réflexion, vous pouvez aussi vous demander : "Quelle tâche apporte le plus de valeur à mes clients ?". Plus vous apporterez de valeur à vos clients et potentiels clients, plus ceux-ci nourriront votre entreprise en retour.

3. Quelles sont mes priorités ?

Vous avez désormais délimité les 3 tâches phares qui vous permettent de développer au mieux votre activité de praticien. Ces missions seront au centre de votre emploi du temps chaque semaine.

Regardons ensuite de plus près les autres actions qui complètent vos semaines.

En reprenant le bilan précédemment effectué, classifiez chacune de vos tâches selon 4 catégories :

  • Ce qui est urgent et important
  • Ce qui est important mais n'est pas urgent
  • Ce qui est urgent mais n'est pas important
  • Ce qui n'est ni urgent ni important

Une fois l'ensemble de vos tâches de la semaine ordonnées au sein de ces catégories, vous allez pouvoir identifier comment aborder chacune d'entre elles.

Les tâches urgentes et importantes

Ces tâches constituent le cœur vivant de votre activité. Elles peuvent consister à recevoir des clients en consultations, ou bien mettre en place votre site internet.

La meilleure approche à adopter face à ces missions ? Les effectuer le plus tôt possible, car les retarder revient à retarder également le succès de votre activité. Alors idéalement, effectuez-les dès maintenant.

Les tâches importantes qui ne sont pas urgentes

Un exemple pertinent de tâches entrant dans cette catégorie sont celles qui participent à la construction de votre réseau professionnel. Ce dernier peut en effet générer des bénéfices majeurs pour votre activité, tel que nous l'avons évoqué dans un précédent article.

Les tâches qui sont importantes mais qui ne sont pas urgentes devraient être planifiées chaque semaine dans votre calendrier. Cela vous permet de les prioriser en leur dédiant un temps donné.

Les tâches qui sont urgentes mais qui ne sont pas importantes

Ces missions doivent être faites, mais ne requièrent pas un talent directement lié à votre champ d'expertise. La plupart du temps, elles prennent la forme de tâches administratives.

Le plan d'action idéal quant à ces tâches ? Les déléguer. Cela vous libérera du temps pour effectuer les missions qui comptent véritablement et dans lesquelles vous excellez.

Les tâches qui ne sont ni urgentes ni importantes

Il peut s'agir du temps que vous passez à faire défiler indéfiniment les stories des personnes auxquelles vous êtes abonné sur Instagram.

Simplement dit, ces tâches sont à éliminer. Le but ? Arrêter de perdre votre temps sur des tâches chronophages qui vous procurent peu (ou pas) de résultats.

Définir vos objectifs dans le temps

Ça y est, vous êtes au clair sur vos priorités et vos missions ? Pour décupler vos résultats, passons maintenant à la quatrième question essentielle.

4. Quel est le délai associé à chacun de mes objectifs ?

Si vous connaissez la méthode des objectifs SMART, alors vous savez qu'un objectif, pour être efficace, se doit d'être Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable, et Temporairement défini.

C'est sur ce dernier facteur crucial que nous allons nous attarder.

Vous pouvez établir un objectif ambitieux tout en étant réalisable, mais si celui-ci n'est pas associé à un délai, alors vos chances de l'atteindre rapidement s'amenuisent.

Si déterminer une date butoir à laquelle vous souhaiteriez atteindre votre objectif vous paraît difficile, n'hésitez pas à décomposer celui-ci plus finement.

En visant à terme 1 000 abonnés sur le compte Instagram de votre activité, vous pouvez rechercher à atteindre 300 abonnés d'ici le 15 octobre, puis réévaluer votre objectif à ce moment-là.

La dernière étape à ne pas négliger est celle du suivi : regardez chaque semaine les progrès que vous avez réalisés par rapport à l'objectif que vous vous êtes fixé.

Si tout au long de cet article, vous vous êtes posé ces 4 questions essentielles, vous êtes désormais paré pour optimiser votre temps dans le cadre de votre activité de praticien, alors... A vous de jouer !

Pour aller plus loin...

Plongez dans l'univers de la formation Médoucine Academy pour réussir à développer une activité de thérapeute pérenne et sereine au travers des leviers de croissance fondamentaux expliqués pas à pas.

Faites le quiz pour connaître quel type de thérapeute-entrepreneur vous êtes ici.