/ Nos articles

Comment combiner un travail "alimentaire" avec mon activité de thérapeute ?

De nombreux indépendants combinent une activité salariée à côté de leur activité. Il en va de même pour les thérapeutes qui travaillent en libéral. En effet, aujourd’hui, cette tendance a même un nom. On appelle les personnes qui cumulent plusieurs activités des “slasheurs” et “slasheuses” !

Cette tendance, largement encouragée par l’apparition du statut d’auto-entrepreneur en 2008, est aujourd’hui fréquente. Elle permet pour de nombreux indépendants de tester et de développer leurs activité tout en garantissant une sécurité financière. Mais alors, quels sont les avantages à cumuler plusieurs jobs ? Comment procéder concrètement ? Comment gérer son énergie pour ne pas s’épuiser ?

“Slasheur”, un métier en vogue !

Un grand nombre d’indépendants se retrouve à cumuler emploi et activité non-salariée. En effet, le nombre de personnes cumulant plusieurs activités professionnelles n'a jamais été aussi élevé...

Selon l’Insee, parmi les 2 millions de personnes qui cumulent plusieurs jobs, 500.000 personnes développent un emploi indépendant en plus d’un travail salarié.

Il en va de même des thérapeutes qui montent leur activité.
Nombre d’entre eux arrivent sur le marché à la suite d’une reconversion professionnelle. Pour eux, il est donc "plus facile" de garder leur premier emploi le temps de reprendre des études souvent financées via les aides à la reconversion disponibles en France.

Les avantages

Cumuler un emploi avec une activité non-salariée permet de développer son entreprise, ou de tester son idée tout en conservant un certain niveau de vie et de stabilité financière.

Si autrefois le fait de cumuler plusieurs emplois étaient simplement une façon de compléter ses revenus, aujourd’hui, cette pratique de plus en plus courante permet, entre autre, de tester son idée en vue de devenir son propre patron dans le futur.

Pour d’autres, c’est une vraie philosophie, un mode de vie qui permet de s’exprimer en totalité et de ne jamais s’ennuyer, voir de développer un revenu qui provient d’un passion.

Comment avoir un salaire et monter son activité ?

Demander un mi-temps ou un 4/5ième

Si vous êtes déjà employés, la première solution est de demander à diminuer son temps de travail salarié pour en consacrer à son projet. Il n’est pas rare que certaines entreprises soient d’accord pour vous organiser un nouvel emploi du temps.

Faire un travail “alimentaire”

Trouver un emploi “alimentaire” peut aussi être une solution. Même si ces emplois sont souvent mal payés et chronophages, ils ont l’avantages d’être facile à trouver.

De plus, avoir peu de responsabilités permet de faire son travail sans augmenter sa charge mentale ce qui peut parfois être un énorme avantage lorsque la création de son entreprise nécessite une grande présence et génère du stress.

Le statut d’auto-entrepreneur

Ce statut est le bon compromis pour se lancer en tant qu’indépendant sans prendre trop de risque.

Être freelance

Si vous avez des talents que vous pouvez vendre en tant que freelance, ce peut être une bonne solution. En effet, travailler en tant que freelance permet de vous dégager souvent un meilleur revenu, et vous permet d’organiser votre temps comme vous le souhaitez, ce qui peut être un grand avantage lorsque vous développez une clientèle de cabinet.

Les qualités du “slasheur”

Faire preuve de volonté

Lancer son activité demande courage, patience et persévérance. Mais lancer une activité en plus d’un travail salarié à côté en demande d’avantage ! Vous allez devoir être sur tous les fronts, alors mieux vaut en prendre conscience dès le début afin de se préparer mentalement.

Être super bien organisé

Cumuler deux activités demande une grande organisation, il faut gérer son emploi du temps au millimètre près. Passion et discipline sont les deux maîtres mots du “slasheur”. Vous allez devoir être parfaitement concentré pour être le plus productif sur les plages horaires dédiées au développement de votre projet.
Il arrive souvent que les entrepreneurs doivent se lever plus tôt pour travailler le matin avant la prise en poste, et se coucher plus tard, afin de bosser sur ses projets perso après le dîner. Cela demande une excellente gestion de son temps et une très bonne hygiène de vie.

Avoir une bonne hygiène de vie

Pour mener à bien plusieurs activités en parallèle, mieux vaut être en forme ! Bien manger, bien dormir et avoir des rythmes réguliers est la base pour une bonne énergie, et une bonne santé.
Cela tombe bien : vous allez surement devoir réduire les sorties au resto et les apéros entre amis afin de gagner du temps pour développer votre entreprise sur vos anciens temps de loisirs ! Cela devrait vous aider à réduire votre consommation d’alcool par exemple qui fatigue l’organisme.

Pensez aussi à conserver une activité physique régulière qui aide le mental à lâcher prise pour éviter l’épuisement. Souvenez-vous : monter son projet n’est pas une course, c’est un marathon ! Il faut donc travailler son endurance pour pouvoir maintenir ses efforts sur le long terme.

Prévenir ses proches

Vous allez avoir besoin de temps et de soutien. Prévenez votre famille, vos amis et enfants que vous allez peut-être être moins dispo dans les prochaines mois. Que vous allez avoir besoin d’aide aussi pour vous aider à rester concentré sur vos tâches, mais aussi de soutien psychologique parfois.
Cependant, prenez garde et ménagez-vous des temps où vous profitez vraiment de votre famille et de vos amis. Trouver l’équilibre entre vie professionnelle et vies personnelle est la clé pour réussir dans la durée.

Se délester pour faire le vide

Il peut être parfois bon de faire le point sur ses finances. Il arrive parfois que certaines factures puissent être réduites, des contrats interrompus, des affaires vendues… Se délester.
Réduire son train de vie peut aussi être une solution pour alléger ses besoins en argent, être plus flexible, et plus souple, gagner en énergie, en temps, et limiter le stress. Avoir moins de besoins permet de remettre de l’espace dans sa vie financière.

À l’inverse, avoir moins d’argent permet aussi de trouver des solutions pour en trouver. La nature ayant horreur du vide, le besoin d’argent peut faire naître de nouvelles possibilités pour trouver de l’argent de manière créative.

Trouver l’équilibre entre confiance et sécurité

Créer son entreprise demande de faire confiance en la vie. On ne sais pas comment ça va marcher, ni quand. Il faut donc une bonne dose de confiance en soi et en la vie pour rester optimiste et motivé tout en mettant en place les actions nécessaires à sa réussite. Cependant, il est important aussi de se sentir suffisamment en sécurité pour développer une activité pérenne. Bien souvent, un job alimentaire, est chronophage et mal payé. Néanmoins, si il vous permet de vous mettre à l’abri, alors, c’est une bonne chose ! Rien ne vaut la tranquillité d’esprit lorsqu’on monte son entreprise. Encore plus lorsqu’on monte un projet dans l’aide à l’autre et l’accompagnement.

Comme on le sait, la présence est vraiment importante voir fondamentale dans le processus de soin. Être en sécurité financière permet de développer son activité sereinement afin d’être vraiment présent à l’autre lors de vos rendez-vous.

Enfin, toutes les solutions qui vous permettent de vous lancer sont bonnes, alors si cela passe par la case “job alimentaire” c’est ok ! L’important étant de réussir à monter une activité pérenne peu importe par quels moyens !